Bientôt

Sauvetage de jouets dans une perspective ethnomathématique


Estélen Wolff Freitas

Apports juifs et théoriques

Ma pratique pédagogique est centrée sur l'importance du jeu, cherchant à sauver les valeurs des jouets et des jeux que les parents / grands-parents des élèves ont expérimentés dans le passé. Je pense que ce thème est directement lié à la réalité dans laquelle mes élèves vivent en ce moment. Notre école ne peut pas accorder aux étudiants ces minutes de récréation parce que nous traversons une période d'extension du bâtiment. Compte tenu de cela, la cour qui était autrefois «envahie» par des élèves qui avaient «soif» de jouer laisse maintenant de la place pour des camions bruyants, des patrouilles et des matériaux de construction en général. Le seul espace libre, à la fin de cette année scolaire, se trouve à l'entrée de l'école, ce qui peut réguler la taille d'une salle de classe.

Comme le rapporte (MONTEIRO, 2004, p. 440), c'est dans ce contexte expérientiel que nous devons essayer d'identifier les usages et les pratiques des connaissances mathématiques qui y sont présentes, ainsi que l'interprétation que les individus font de ces pratiques et connaissances. Selon l'auteur, la pluralité culturelle d'un groupe se manifeste dans la vie quotidienne des élèves, dans leurs différences et leur proximité dans la manière de résoudre leurs problèmes; Ainsi, il est essentiel que l'enseignant ainsi que l'équipe pédagogique de l'école se tournent avec un œil critique sur la vie quotidienne dans laquelle ils s'insèrent. (idem, p.441)

Je suis d'accord lorsque l'auteur souligne que le personnel pédagogique de l'école doit également porter un regard critique sur la situation des élèves, car de nombreux enseignants finissent par aborder les problèmes d'un contexte qui, en réalité, doit être repris par l'ensemble de la communauté scolaire. Le travail a plus d'effet et les problèmes peuvent être mieux résolus lorsque tout le monde est engagé.

Compte tenu de toute cette réalité, je souhaite développer un projet visant à sauver des jouets utilisés par les parents / grands-parents dans leur enfance. J'ai donc pensé pouvoir réconcilier cette idée et la faire entrer dans la salle de classe, en essayant de répondre au besoin de cette pièce et même de la pièce violente qui fait partie de la réalité culturelle de ces élèves. "L'incorporation de la culture dans la vie des étudiants dans les pratiques pédagogiques est analysée dans diverses théorisations comme l'une des possibilités de construire un programme qui vise l'inclusion sociale." (Schmitz, 2004, p. 411)

Pourquoi alors sauver ces jouets qui étaient autrefois utilisés et même fabriqués dans l'arrière-cour de la maison et qui sont aujourd'hui si oubliés dans ce contexte? Parce que l'école est située dans un quartier de banlieue, les jeux vécus par nos élèves sont très axés sur la violence. Je pense qu'en faisant sortir certains de ces jouets, je peux au moins offrir des moments où les élèves découvrent d'autres jeux intéressants et procurent également du plaisir.

À partir de ces arguments, je souligne une déclaration faite par (D'AMBRÓSIO, 2004, p.46) où il est dit que, naturellement, dans toutes les cultures et à tout moment, la connaissance, qui est générée par la nécessité d'une réponse aux problèmes. et des situations distinctes, est subordonnée à un contexte naturel, social et culturel.

Le présent projet a comme contributions théoriques le domaine de l'ethnomathématique et il «cherche à comprendre la réalité et à atteindre l'action pédagogique de manière naturelle à travers une approche cognitive avec une base culturelle solide» (PCNs, 1998, p.33).

Le terme ethnomathématique a été proposé en 1975 par Ubiratan D'Ambrósio pour décrire les pratiques mathématiques des groupes culturels, qu'ils soient une société, une communauté, un groupe religieux ou une classe professionnelle. Ces pratiques sont les systèmes de symboles, l'organisation spatiale, les techniciens en construction, les méthodes de calcul, les systèmes de mesure, les stratégies de déduction et de résolution de problèmes, et toute autre action qui peut être convertie en représentations formelles. (D'AMBROSIO, 2002)

La transdisciplinarité est très présente dans la proposition que j'ai l'intention de développer, car, surtout, nous avons besoin de ces transactions entre disciplines pour enrichir et approfondir chaque contenu de ce projet.

Compte tenu de ces considérations, le programme ethnomathématique apporte intrinsèquement une attitude transdisciplinaire, résultant d'une autre vision de la nature et de la réalité, et qui, de la confrontation des disciplines, apporte de nouvelles données engendrant une nouvelle inter-fondation de ces disciplines (D'AMBRÓSIO, apud AMMON, 2004, p.53).

Pour essayer de stimuler chez ces enfants le goût des jeux plus sains qui peuvent très bien se faire à l'intérieur d'une salle de classe, j'ai l'intention de rechercher à travers cette pratique le sauvetage des jouets en les reliant aux études que j'ai faites sur l'ethnomathématique. Pour (FRANKSTEIN, 1997a, p.4) "les mathématiques se produisent dans des contextes, intégrés à d'autres connaissances du monde".

Je crois qu'un sujet comme celui-ci est d'une importance primordiale, car les enfants ont besoin des jeux et pourquoi ne pas profiter de la situation que nous vivons par rapport à l'espace et unir certaines expériences de leur famille? Je crois qu'avec la mise en place de cette pratique, les élèves donneront plus de valeur à certains jeux, car ils auront l'opportunité de créer leurs propres jouets qui feront partie de nos classes jusqu'à la fin de cette année scolaire.