L'information

Origine des signaux de multiplication et de division


Le signe de X, que nous indiquons dans la multiplication, a été employé par le mathématicien anglais Guilherme Oughtred dans le livre Clavis Matematicae, publié en 1631. Cette même année, Harriot, pour indiquer également le produit à fabriquer, plaça un point entre les facteurs.

En 1637, Descartes se limitait déjà à écrire les facteurs juxtaposés, abrégeant ainsi tout produit. Dans l'œuvre de Leibniz, il y a le signe pour indiquer la multiplication. Ce même symbole, placé à l'envers, indiquait la division. Le point a été introduit comme symbole de multiplication par Leibniz.

Les a / b et , indiquant la division de a par b, sont attribués aux Arabes. Le rapport entre deux quantités est indiqué par le signe : , paru en 1657 dans une œuvre de Oughtred. Le signe , selon Rouse Ball, résulte d'une combinaison de deux signaux existants - et :

Vidéo: Déterminer l'inverse d'un nombre - Quatrième (Décembre 2020).